Sophie Bassouls | Photographe | Sous les arbres, [...]

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

"Donnez-moi du vin pour supporter leur bêtise. Donnez-moi du vin pour savoir pourquoi d'être né je meurs. Donnez-moi du vin, vous appellerez ainsi ma souffrance ivrognerie et ma mystique déchéance ; donnez-moi du vin puisqu'aucun parmi vous ne peut payer mes gages. Donnez-moi du vin de quoi noyer l'impuissance. Donnez-moi ce vin qui fait taire la jouissance, laquelle crie votre imposture et puis fermez ce livre qui vous brûle les mains dans le même temps que je m'y abîme." - extrait -
Durant toutes les années 90, j'ai pratiqué les "lieux de dragues" parisiens (en jargon homo, cela signifie les divers lieux dans la ville ou nous pouvons trouver, la nuit, où nous pouvons satisfaire une envie de baise, sur place). Dès 1997, j'ai commencé à écrire sur le sujet sous forme d'un essai assez libre et que je voulais poétique. En 1999, dans le cadre de mon Diplôme Universitaire de Médecine en Sexologie à Paris VII, j'ai pondu un mémoire sur le sujet qui m'a donné envie de reprendre l'essai trop souvent abandonné. A la même époque, je reçois commande d'une petite maison d'édition homo italienne d'un texte devant parler d'un lieu PD parisien.
A l'occasion d'un séjour à Bamako, nous avons avec Sophie décidé de faire une escapade dans le centre du Mali, au-delà de Ségou, Djéné peut-être, je ne me souviens plus. Nous trouvons une vieille Peugeot de fortune, avec son jeune chauffeur de fortune semblable et "off we go". Arrivé a destination, nous stationnons dans un petit campement de 4 huttes, avec un filet d'électricité grâce à quelques panneaux solaire, des accus planqués dans des malles métalliques enfouies sous la terre et un semblant de douche-citerne. Pour tout alcool, nous réussirons à nous faire vendre de la bière .... "chaude". Nous y resterons 48h, le temps pour moi de pondre la première version de ce qui deviendra "Sous les arbres à l'ombre du Boulevard..." et pour Sophie de « croquer » des paysages, mais aussi d'écrire, si je me souviens bien, mais je ne sais plus quoi !
Plus tard, j'irai avec Sophie, photographier mon site de prédilection, en plein jour en la faisant déambuler dans nos sentiers nocturnes.

Eudes Panel

» Masquer le texte

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard

Sous les arbres, à l'ombre du boulevard



«»

Copyright © Sophie Bassouls, 2012-2017 | Mentions légales | Connexion | Contact

English Version | Imprimer | Plan du site | Haut de page